#11 - La prêle des champs ou queue de cheval

par Cyril et Lionel

Au jardin, son action est réputée, c’est un fongicide naturel de premier ordre, en préventif ou en curatif. Dans nos pharmacies, son usage pour soulager les articulations est connu depuis l’Antiquité. Galien et Dioscoride la cite dans leurs traités. C’est une plante qui a soigné la tuberculose pulmonaire de manière très efficace. Elle a de nombreuses propriétés. Et dans nos cuisines maintenant, ses tiges fertiles se consomment crues en salade ou cuites à la façon des asperges. Elles ont un goût se rapprochant de celui du champignon.