Le peloton est la maison mobile des coureurs. Une maison colorée et féline qui s’étire, qui se rassemble, qui se faufile, qui dessine la route et la course. Il y a autant de façon d’habiter cette maison que de coureurs. Certains s’y reposent, d’autres s’y cachent, certains y font le ménage, d’autres vont mettre le nez à la fenêtre. Les plus hardis et les plus éprouvés s’en échappent. Mais tous, toujours, s’y rassemblent chaque petit matin.

Françoise nous en lit, dans ce nouvel épisode, quelques extraits.